Sens

Lien entre durée et vécu ?

Selon vous, existe-t-il un lien entre durée et vécu ?

durée et vécu rosine coutable ccomhappy.com

Je m’explique, nous avons changé d’assistante maternelle pour notre fils Paul, car la première soufflait à chaque fois que nous revenions chercher Paul, se plaignait par exemple qu’il n’avait pas dormi, ou qu’il avait pleuré, etc. Selon elle, il avait beaucoup de mal à s’adapter, et elle ne se remettait en aucun cas en question. Selon nous, cela signifiait simplement que Paul exprimait ses émotions et ses besoins !

En effet, nous l’encourageons à être lui, dans la lignée d’Être Soi, qu’il sache tout autant exprimer la joie, que la colère, la tristesse, la peur, en fonction de ce qu’il ressent et par rapport à ses besoins physiologiques qui pourraient ne pas être comblés (boire, dormir, jouer, être câliné, être propre).

J’en viens aux faits ! Hier soir, les Jojo’s (pour Jolie Maman et Joli Papa, comme aime les appeler Eric, mon conjoint), sont passés nous faire un petit coucou. Et en parlant de l’ex-nounou de Paul rapidement, ma mère nous dit “ça n’a pas duré longtemps (3 semaines environ), il ne s’en souviendra pas”.

D’où mon interrogation en préambule de l’article : “selon vous, existe-t-il un lien entre durée et vécu ?”

Je pense que le fait d’avoir vécu un événement rapidement ou longuement n’enlève en rien le souvenir et ce que cela peut impacter dans notre vie comme nouveaux comportements, nouvelles réactions, etc., selon où nous allons le classer.

Il existe trois possibilités de classement selon nous :

  • soit l’événement reste à la surface, dans le conscient, donc nous sommes ok face à la situation ;
  • soit l’événement vécu est sous la surface, dans le subconscient, donc nous pouvons y accéder rapidement et le faire remonter en surface pour en prendre conscience ;
  • soit l’événement a été refoulé, dans l’inconscient, et dans ce cas nous devons le faire remonter à la surface pour travailler avec, le comprendre si besoin, l’accepter afin qu’ils n’ait plus de conséquences sur notre présent.

Dans le cas de l’événement refoulé, nous pouvons faire appel à l’hypnose notamment sur les traumatismes (viol, harcèlement, violence conjugale, deuil, suicide, divorce, maladie, etc.), les troubles anxieux et les dépendances.

Vous pouvez me contacter pour prendre rendez-vous, et laissez votre commentaire ou votre question juste en-dessous !

Merci à vous.

Je vous souhaite une très belle vie, libéré/e des événements contraignants de la vie.