Actions,  Être

Gassho

Elle n’exige aucune connaissance antérieure des techniques de méditation. Le mot «Gassho » veut dire : deux mains qui se joignent. On peut pratiquer cette méditation assis par terre ou sur une chaise, le matin et/ou le soir, seul ou dans un groupe, pendant 5 minutes au début puis augmenter le temps au fur et à mesure jusqu’à 20 à 30 minutes.

Cette méditation permet de calmer le mental et de retrouver notre « temple intérieur ». Soyez  « ici et maintenant » en pleine conscience.

Fermez les yeux et relaxez-vous. Joignez les mains l’une contre l’autre, au niveau de la poitrine, du cœur. Concentrez-vous totalement sur le point de contact entre les deux doigts majeurs et ignorez ce qui se passe autour de vous. Essayez d’oublier tout le reste.

Si une pensée arrive, observez la et laissez la passer. Il ne s’agit pas d’obtenir quelque chose. Relaxez –vous autant que vous pouvez. Puis revenez avec votre attention au point de contact des majeurs.

Si, au bout d’un certain temps, cette position est fatigante, laissez vos mains descendre lentement. Cependant, gardez les jointes et gardez votre attention sur le point de contact des doigts majeurs.

Si vous devez changer de position, bougez doucement. Il est plus facile de méditer la colonne vertébrale aussi droite que possible. Imaginez que votre tête est attachée à un ballon d’hélium qui la tient dans une position parfaite.

Je vous souhaite un agréable temps de Gassho !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *